Centre de documentation de l'AVIQ

 


Expériences en ergothérapie : 22ème série
IZARD Marie-Hélène - Direct. de publication
Sauramps Médical
2009
Contributions de professionnels réflétant l'activité pratique des ergothérapeutes. Sommaire : 1. Pluri ou transdisciplinarité ? - La face cachée du travail des cadres de santé ergothérapeutes - Politiques managériales et relation de soin dans l'accompagnement de la personne âgée : la place de l'ergothérapeute - L'incitation à l'interdisciplinarité - Transdisciplinairté et réadapation : comment travailler davantage ensemble ? - Groupe génogramme, une co-anmation ergothérapeute - psychologue - Pourquoi une spécialisation en réadapation dans une optique interdisciplinaire ? 2. Articuler formation et pratique professionnelle - Quelles sont les activités pratiquées en stage par les étudiants ergothérapeutes ? - Collaboration d'étudiants en ergothérapie à des projets de participation sociale à Amsterdam - La formation participative à travers la conduite de projet en Institut de formation en ergothérapie de Bordeaux - Le module européen ENTHE d'analyse d'activité et de cartographie des activités signifiantes et significatives - Accompagnement d'enfants présentant des difficultés d'apprentissage de l'écriture, au sein d'écoles primaires à discrimination positive, par l'ergothérapeute - Du design universel au diagnostic en marchant : un projet de formation pour les étudiants en ergothérapie 3. Rééducation - Prise en charge des lombalgiques : modifier nos croyances - L'intérêt de la technique FM Alexander en manutention - Démarches de gestion du risque appliquées au dépistage et au suivi des escarres - Prévention des chutes en centre de rééducation et réadapation fonctionnelle - Suivi de la diminution des douleurs neuropathiques par le test de discrimination de 2 points statiques - De l'ergothérapie pour des troubles de la déglutition - Cas clinique : amnésie et nouveaux apprentissages - La télé-rééducation : mythe ou réalité ? Réémanuelle, application du logiciel E-link à la télé-rééducation 4. Etre ergothérapeute et relation thérapeutique - Le corps en activité : une somme de compétences contextuelles - Regards croisés sur l'identité de l'ergothérapeute et l'identité de la personne âgée en institution d'hébergement - Relation thérapeutique : un début.. et une fin ! La question de la séparation dans l'accompagnement thérapeutique du patient - ELADEB : échelles lausannoises d'auto-évaluation des difficultés et des besoins - Echelle d'évaluation multifocale de l'activité (EMAE) - Handicap psychique et évaluation des capacités de travail - Psychopathologie systémique du traumatisé crânien - Un grain de sable bloque la machine psychique : aventure clinique et théorique - La maladie alcoolique en ergothérapie : travail sur le comportement et développement des habiletés sociales - Ergothérapie en psychiatrie : mise en place d'un programme de réhabilitation 5. Réadaptation et réhabilitation psychosociale - Evaluation des activités de la vie journalière : entre subjectivité et objectivité - Mise en place du "profil des activités de la vie quotidienne" en centre de rééducation et réadaptation fonctionnelles - Intérêt d'une activité collective pour des personnes cérébro-lésées : travail interdisciplinaire - Logiciel d'orientation et réadaptation - Informatique et évolutions en termes de compensation du handicap - Robotique d'assistance : état de l'art et revue des projets de recherche en cours - Evaluation comparative de fauteuils roulants électriques - Programme de soins "assise et positionnement" : notre expérience au CRRF d'Angers - Mise en place d'une consultation positionnement en hôpital de jour : quel outil d'évaluation ? - Verticalisation précoce de l'enfant avec paralysie cérébrale - Ergothérapeute en MDPH : évaluation pluridisciplinaire - Dans l'accompagnement de personnes atteintes de sclérose en plauqes : le rôle de l'ergothérapeute dans la préservation des capacités de déplacement - Vers un plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics : l'interdisciplinairté au service des citoyens - L'"aidant" : un nouveau métier du soin ? - Evaluation des pratiques professionnelles et ergothérapie
Expériences en ergothérapie : vingtième série
IZARD Marie-Hélène , NESPOULOUS Richard
Sauramps Médical
2007
Au sommaire notamment: Réflexions et concepts (Et si le handicap n'existait pas? Réflexions philosophico-socio-ethnologiques autour de la définition du handicap et ses représentations sociales; Hypothétique diagnostic... Propositions de repères pour un diagnostic d'ergothérapie; etc.) Rééducation - Réadaptation (Avoir trop mal depuis trop longtemps; Notre anatomie clinique de la sensibilité cutanée, notre premier frein à la rééducation sensitive; etc.) Gériatrie («Être ou ne pas être» ergothérapeute en gériatrie? Enquête sur les pratiques dans les services aigus, subaigus et hôpitaux de jour; L'ergothérapeute en hospitalisation de jour gériatrique: un modèle de prise en charge; etc.) Enfants (Troubles d'apprentissage suite à l'exérèse d'une tumeur bénigne cérébelleuse; La douleur chez l'enfant polyhandicapé, causes, facteurs de risques; etc.) Psychiatrie (Évaluez, évaluez... il en restera toujours quelque chose. Libre pensée sur l'évaluation ergothérapique en psychiatrie; Ergo-Terrapie! Quels outils d'observation, d'analyse et... d'évaluation?; etc.)
Grille d'évaluation. Exemples d'utilisation dans les soins infirmiers
COLARD E
ISEI
2005
Cette brochure contient différentes grilles d'évaluation, avec mention de leur source. Y figurent : un test sur le respect des droits des usagers (de la part des intervenants) - les critères de communication non verbale (soumis aux patients pour leur permettre plus d'expresion et les aider à diminuer leur anxiété) - des indicateurs d'évolution de l'agressivité - une échelle d'agitation (COHEN-MANSFIELD) - 6 grilles d'évaluation de la douleur (ESC - DOLOPLUS - CHEOPS - AMIEL-TISON) - une grille d'évaluation de la fatigue - des risques d'escarre (Norton) - une mesure d'altération de la conscience (échelle de Glasgow) - un sommaire d'évaluation du profil gériatrique à l'admission (SEGA) - 2 mesures de dépendance (Minigeronte et KATZ) - une mesure des activités de la vie quotidienne (IADL de Barthel) - une mesure de dépendance (EXTON-SMITH) - une évaluation du degré d'autonomie du patient (ETCHART, BOTTERO) - une évaluation du degré de satisfaction du patient (PERSAN) - une mesure de satisfaction de vie de la personne âgée (NEUGARTEN Indice) - une évaluation de l'état mental du sujet âgé (MMS) - une évaluation de comportement des personnes âgées démentes - une évaluation de l'état du patient en soins palliatifs (KARNOVSKI) indice 0 du degré de dépendance - une échelle d'attitudes face à l'alimentation (Tully) - une échelle d'observation des troubles du comportement alimentaire (Blandford)un outil pour mesurer l'état nutritionnel (MNA) - mesure de stress (HOLMES et RAHE) - un inventaire des facteurs de stress (WOFGANG A) pour les professionnels de la santé - une mesure de désespoir (BECK) - une échelle de l'anxiété situationnelle (SPIELBERGER) - une évaluation de l'épuisement émotionnel (burn out) - une échelle hospitalière d'anxiété et de dépression
Escarres : étiologie, physiopathologie, prévention
SENET Patricia , MEAUME Sylvie
La revue du Praticien
2000
L'escarre est une affection fréquente, due à l'hyperpression prolongée de la peau entre l'os et le support. La peau se nécrose sur une profondeur variable en raison de l'occlusion des capilaires. La prévention des escarres repose essentiellement sur le positionnement régulier des patients pour changer les points d'appui. Cette mesure permet d'agir sur les 2 facteurs essentiels étiologiques des escarres que sont la pression et la durée de l'hyperpression. La prévention s'appuie sur des protocoles établis en fonction du rique d'escarres pour une prise en charge à la fois par les médecins et les soignants.
Le guide du chaisard. Guide pratique de la personne à mobilité réduite

Editions Parcours
2001
Véritable guide-ressource, le Chaisard partage son expérience. Il répond, en une vingtaine de chapitres, aux questions que l'on se pose lorsqu'on est en chaise : dossiers, adresses utiles, trucs de métier. Les titres des chapitres : Chaises / Déplacement / Types de handicaps / Prothèses et orthèses / Tourisme / Habitat / Nouvelles technologies / Services à domicile / Spectacles et sorties / Sport / Mode / Législation / Discrimination et jurisprudence / travail et réinsertion professionnelle / Assurance / Psychologie / Sexualité et affectivité / Prévention / Douleur
Le fauteuil roulant
PELISSIER Jacques , JACQUOT Jean-Marc , BERNARD Pierre-Louis
Editions Masson
1997
Au sommaire : 1. Se déplacer en fauteuil roulant (histoire) 2. Le fauteuil roulant et le siège (description, évaluation technique, choix, perspectives technologiques, évaluation de l'assise, le choix du coussin) 3. Biomécanique et bioénergétique du déplacement en fauteuil roulant (le cycle de propulsion, ergonomie du déplacement...) 4. Fauteuil roulant et environnement (fauteuil roulant et espace domotique, fauteuil roulant et transport, mise au point et essais d'un fauteuil électrique à commande vocale) 5. Psychologie et fauteuil roulant ( le blessé médullaire et son fauteuil roulant) 6. L'enfant en fauteuil roulant 7. La personne âgée 8. Le cérébro-lésé et le grand déficient (l'hémiplégique et le fauteuil roulant, patient présentant une sclérose en plaques) 9. Le blessé médullaire 10. Le sport et le fauteuil roulant (course, basket, tennis...) 11. Pathologies liées au fauteuil roulant (traumatologie, chute en avant, escarres...)
La stimulation basale. Le concept
FROHLICH Andreas - Auteur
Editions SZH/SPC
2000
Largement répandue dans les pays de langue allemande depuis quinze ans déjà, la stimulation basale offre d'importantes possibilités de stimulation et de prise en charge des enfants, adolescents et adultes polyhandicapés profonds. Cet ouvrage présente de manière exhaustive le concept et vient ainsi enfin combler une lacune dans les publications françaises. Cette traduction reprend la description de tous les domaines fondamentaux de la prise en charge des personnes polyhandicapées (possibilités de stimulation, difficultés particulières, indications méthodologiques et réflexions pédago-thérapeutiques de base). La stimulation basale est présentée comme un chemin permettant d'accompagner et de soutenir les personnes polyhandicapées dans leur développement. Au sommaire : 1 La population concernée (causes du polyhandicap, formes et expressions, recoupements avec d'autres handicaps graves, évolution démographique) 2 L'enfant polyhandicapé profond (une menace permanente pour la vie, besoins fondamentaux du développement, famille de l'enfant polyhandicapé) 3 Le comportement de l'enfant (stéréotypies, autostimulation et comportements automutilateurs, apathie et hyperexcitation, perception, compétences motrices, aptitudes à communiquer) 4 Les soins de base (soins corporels, soins spécifiques, aides au positionnement, accompagnement hors d'hospitalisations, alimentation et hydratation) 5 La stimulation au quotidien (alternance des périodes actives et de repos, créations d'espaces de vie et d'apprentissage appropriés, aménagements des propositions et possibilités d'interactions, participation aux activités de la vie quotidienne, élaboration de relations interpersonnelles) 6 La stimulation spécialisée (fondements de l'organisation perceptive, expériences corporelles primaires, motrices, de vibrations, de pressions et de mouvements, assouplissements, stimulation de la communication) 7 L'organisation de la stimulation (lieux d'apprentissage, groupe, classe, école, foyer des parents, home, planification et matériel d'apprentissage, matériels spécifiques de stimulation, de jeu et d'expérience) 8 Stimulation de l'adulte polyhandicapé profond (apprentissage et développement à l'âge adulte...) 9 Les éducateurs, les thérapeutes et les soignants (formation et qualification spéciale, collaboration au sein de l'équipe, avec les parents et la famille, organisation personnelle du travail)
facebook