Centre de documentation de l'AVIQ

L'humour pour aider à grandir : les outils de la résilience
HUMBEECK Bruno , BERGER Maxime
Mols
2008
Pour l'enseignant, pour le travailleur social ou pour le parent, le rire et son complice l'humour, constituent incontestablement de précieux outils... à manier avec précaution. Sous ses faux airs naturels, le rire s'appuie sur des ressorts artificiels. Lorsque l'on doit faire rire pour vivre, pour faire vivre, ou tout simplement pour aider à grandir, il vaut assurément mieux ne pas trop laisser l'humour frapper au hasard...
De Blanche-Neige à Harry Potter, des histoires à survivre debout...
HUMBEECK Bruno
Editions Publication de Sociopédagogie
2002
La résilience expliquée par les contes Comment envisager la reconstruction de soi après le drame ? La souffrance aide-t-elle à grandir ? Est-il possible de s'épanouir au-delà de la maltraitance ? La notion de résilience nous plonge au coeur de ces questions fondamentales. L'expérience quotidienne d'un centre pour familles en situation de détresse psychosociale a permis à Bruno Humbeeck de comprendre les mécanismes par lesquels certains de ces hommes, de ces femmes et de ces enfants parviennent à rebondir et à tisser sur leur histoire désastreuse une vie pleine de sens. C'est pour mieux cerner cette notion de résilience qu'il a réalisé ce dialogue avec un groupe d'adolescents de 14/15 ans. En tenant compte de ce qu'elles vivent et de leur anxiété par rapport à un avenir incertain, l'auteur a adapté sa démarche pédagogique en intégrant tout ce que le patrimoine adolescent peut apporter à la compréhension de la résilience... A partir de l'interprétation approfondie de l'oeuvre de Walt Disney et J.K. Rowling, il entrouvre par exemple les voies de la reconstruction qui permettent d'échapper au désastre de la maltraitance. De la même façon, un adolescent ne prend-t-il pas mieux la leçon pour apprendre à survivre debout au-delà du drame, de la mort ou de l'abandon lorsque ce sont E.T., Ben Kenobi et Tomb Raider qui servent de guides ? L'auteur montrera ainsi que ces héros imaginaires ou virtuels qui peuplent l'univers adolescent ne sont pas là uniquement pour le distraire. Ils servent au contraire à maintenir l'attention en ramenant l'adolescent à l'essentiel.
facebook