Centre de documentation de l'AVIQ

Page : 1 / 2
18980.JPG
L'accompagnement à la santé en MAS : soigner les personnes gravement handicapées mentales
MUNSCH Sabine - IBAGNEZ Alain - Préface - Auteur
Erès
2018
L'auteur, médecin, propose cet ouvrage de vulgarisation médicale et de formation pratique pour veiller à la santé des adultes déficients intellectuels, handicapés mentaux et psychiques sévères résidant en Maisons d'Accueil Spécialisées (MAS) en France. Il passe en revue les différents domaines d'accompagnement à la santé des résidents, préventifs et curatifs, du vieillissement jusqu'à la fin de vie. Il formule des conseils et des suggestions, illustrés de vignettes cliniques et accessibles aux « non-médecins », que sont les parents et les équipes professionnelles des MAS/FAM (Foyers d'Accueil Médicalisés) en France.
16930.jpg
Le syndrome d'Angelman. Regard sur une maladie neurogénétique rare
CHATEAU Anne
L'Harmattan
2013
Comment vit-on avec la maladie d'Angelman et comment les familles vivent-elles l'irruption de ce handicap dans leur univers ? Ce livre fournit le témoignage de familles concernées par ce syndrome.
Là où j'irais, si je pouvais être
CASANOVA Alain - Réalisation , SALADIN Monique - Réalisation
Documents pour l'Intégration et le Développement
1995
Ce film a été réalisé à la demande du Children Hospital de Boston qui souhaitait importer l'expérience Génoise d'insertion d'adultes handicapés mentaux graves en milieu ordinaire de travail à la suite de la loi sur la fermeture des hôpitaux psychiatriques en Italie. C'est le professeur Enrico Motobbio qui a été chargé d'assurer cette délicate mission. A travers un certain nombre d'exemples, nous découvrons la philosophie qui sous-tend ce défi que représente l'insertion dans les entreprises ordinaires de plus de 350 personnes handicapées mentales en 10 ans.
Accesport ou l'initiation aux sports adaptés pour tous

Parlons-en
2011
Dans le sud du Hainaut, une nouvelle association, née de la collaboration entre 3 clubs sportifs régionaux, propose des activités adapatées, sportives,culturelles ou autres, aux personnes ayant un handicap mental modéré, sévère ou profond, ou un handicap physique important, tels la myopathie, la sclérose en plaques, la tétraplégie...
15935.jpg
Comprendre les déficiences intellectuelles sévères et profondes : Approche diagnostique et évolutive à l'âge adulte
GONZALES-PUELL Samuel
L'Harmattan
2009
Après une introduction consacrée au droit à la vie des personnes handicapées, à leur place dans la société et aux aspects socio-économiques et culturels du handicap mental, ce livre se compose de 7 chapitres : 1. Théories et concepts sur l'intelligence humaine, avec une partie sur la construction du sujet dans la déficience intellectuelle (la question du désir, la notion de structure névrotique, psychotique, psychosomatique ou perverse chez la personne porteuse d'une déficience intellectuelle) 2. Diagnostiquer la déficience intellectuelle (définition, causes innées et acquises) 3. Les causes socioculturelles et socio-économiques de la déficience intellectuelle dans les pays du Tiers-Monde (culture et perception du handicap, conséquences de la malnutrition) 4. Les problèmes de santé et les maladies physiques dans la déficience intellectuelle (les facteurs de risques, les problèmes régulièrement présents comme les problèmes dentaires, les épilepsies, le reflux gastro-oesophagien...) 5. Les maladies mentales et les troubles du comportement dans la déficience intellectuelle (les psychoses, l'autisme, la dépression et les troubles de l'humeur, l'automutilation, l'agressivité et la violence, la compulsion alimentaire 6. Le processus de vieillissement chez les personnes déficientes intellectuelles (les troubles associés) 7. La fin de vie, le processus de deuil et le concept de mort chez les personnes déficientes intellectuelles (notamment chez les personnes résidant en institution)
15936.jpg
L'approche thérapeutique des déficiences intellectuelles sévères et profondes : perspectives institutionnelles
GONZALES-PUELL Samuel
L'Harmattan
2010

L'auteur est directeur du centre Espoir et Joie pour personnes handicapées mentales à Bruxelles.

L'ouvrage se compose de 11 chapitres :

1. Les institutions de soins et leurs principes de fonctionnement

2. La violence et ses formes dans les institutions pour personnes ayant une déficience intellectuelle

3. La psychothérapie institutionnelle, modèle de fonctionnement institutionnel pour personnes ayant des déficiences intellectuelles sévères et profondes

4. L'usage de la psychothérapie individuelle avec des personnes ayant une déficience intellectuelle dans des contextes institutionnels

5. Etude évolutive des caractéristiques bio-morpho-statiques et psychomotrices dans un groupe de personnes ayant une déficience intellectuelle sévère ou profonde

6. La qualité de vie des personnes ayant une déficience intellectuelle et vivant dans un mileu résidentiel ou dans leur famille

7. Le stress chez les travailleurs dans une institution de soins pour adultes porteurs d'un handicap mental sévère ou profond

8. Etude évolutive de comportement d'automutilation dans un groupe de personnes ayant une déficience intellectuelle sévère ou profonde, institutionnalisées et non institutionnalisées

9. La place des thérapies par l'art dans les institutions pour personnes handicapées mentales

10. Les méthodes de communication sensorielle et de stimulation basale

11. Les récits de vie comme méthode de restitution de l'histoire personnelle chez des personnes adultes présentant un handicap mental sévère ou profond


15610.jpg
Une alimentation adaptée à la personne handicapée mentale grave et polyhandicapée vivant en institution
Parent Ressource - Auteur moral
La Cité de l'Espoir

Comptes rendus des interventions et réflexions menées le 27 novembre 2008 ; après une présentation du groupe Parent Ressource, rappel de la pyramide alimentaire et du concept d'alimentation équilibrée ; les aspects pathologiques de l'alimentation sont abordés, avant les interventions d'un responsable de cuisine institutionnelle et d'une diététicienne expliquant comment ils conçoivent leurs rôles respectifs ; la problématique particulière des personnes ayant subi une gastrostomie ; une place est aussi accordée à des témoignages de parents.
14552.jpg
Le handicap sévère : les laissés pour compte de la déficience mentale ? Tiré à part de la journée d'étude du 28 mai 2005 à Uni-Mail
INSIEME
INSIEME
2005
Journée d'étude du 28-05-2005 sur la problématique des personnes vivant avec une déficience mentale sévère et des troubles du comportement associés. Le but de cette journée était de faire le point sur les besoins de cette population : - De quoi s'agit-il exactement ? - Qu'est-il possible de leur proposer ? - Comment ? La réflexion a été menée à travers des interventions tant éthiques, théoriques que pratiques, directement liées à la prise en charge concrète des personnes. A la fin de cette journée, Insieme-ge (Association suisse de parents et d'amis de personnes mentalement handicapées) a souhaité proposer des lignes de conduites à l'intention de tout intervenant amené à côtoyer une personne vivant avec une déficience mentale sévère et des troubles du comportement associés.
L'enseignement spécialisé aujourd'hui : onze facettes

Cercle d'Etude, de Diffusion et d'Echange relatifs à l'Enseignement Spécial
2004
Dans chaque chapitre sont présentés le profil et les besoins éducatifs de divers types d'enfants. Fiche 1 : Type 1 = enfants et adolescents atteints d'arriération mentale légère Fiche 2 : Type 2 = enfants et adolescents atteints d'arriération mentale sévère Fiche 3 : Enfants qui présentent un comportement inadapté. Ce comportement peut se traduire par une hyperagressivité. Sont également considérés comme de type 3 certains enfants attients de névrose structurelle, de prépsychose ou psychose. Fiche 4 : L'enseignement spécialisé pour déficients visuels Fiche 5 : Les classes adaptées pour enfants dysphasiques Fiche 6 : Le jeune polyhandicapé
Le projet individuel : repères pour une pratique avec les personnes gravement handicapées mentales
CHAVAROCHE Philippe
Erès
2006
Il ne peut y avoir de pratiques d'éducation et de soins sans qu'un questionnement éthique ne vienne en déstabiliser les certitudes. Cet ouvrage interroge sur le sens du "projet individuel" (imposé par la loi en France) lorsque les personnes à accompagner sont déficientes mentales profondes. Il met en garde contre l'aura magique de concepts comme celui-là et contre les dérives possibles, dont celui de s'efforcer de maîtriser et d'encadrer le devenir des personnes handicapées dans une voie royale qui prévoirait et organiserait comment elles doivent évoluer.
facebook