Centre de documentation de l'AVIQ
Envoyer par mél Retour

Page : 1 / 14
18436.jpg
Qu'est-ce qu'on attend pour vivre mieux ?
COHEN Jean-Michel
Editions First
2017
Médecin nutritionniste, le Dr Jean-Michel Cohen nous révèle ses secrets pour bien vivre, plus longtemps et en meilleure forme. Vous découvrirez les 5 piliers du "Vivre mieux" : la nutrition, la forme, le sommeil, le mental et le corps.
Elargir les horizons : perspectives scientifiques sur l'intégration sociale

Editions Multimondes ; Editions Multimondes ; Office des personnes handicapées du Québec
1994
Recueil de 117 textes scientifiques rédigés par des auteurs de réputation internationale, en français ou en anglais, traitant de tous les secteurs de l'adaptation-réadaptation et de l'intégration sociale des personnes handicapées. Bilan d'une décenie (1982-1992) de recherches et de pratiques pour définir des voies d'avenir en ce qui concerne les politiques, les interventions et les services aux personnes handicapées.





15935.jpg
Comprendre les déficiences intellectuelles sévères et profondes : Approche diagnostique et évolutive à l'âge adulte
GONZALES-PUELL Samuel
L'Harmattan
2009
Après une introduction consacrée au droit à la vie des personnes handicapées, à leur place dans la société et aux aspects socio-économiques et culturels du handicap mental, ce livre se compose de 7 chapitres : 1. Théories et concepts sur l'intelligence humaine, avec une partie sur la construction du sujet dans la déficience intellectuelle (la question du désir, la notion de structure névrotique, psychotique, psychosomatique ou perverse chez la personne porteuse d'une déficience intellectuelle) 2. Diagnostiquer la déficience intellectuelle (définition, causes innées et acquises) 3. Les causes socioculturelles et socio-économiques de la déficience intellectuelle dans les pays du Tiers-Monde (culture et perception du handicap, conséquences de la malnutrition) 4. Les problèmes de santé et les maladies physiques dans la déficience intellectuelle (les facteurs de risques, les problèmes régulièrement présents comme les problèmes dentaires, les épilepsies, le reflux gastro-oesophagien...) 5. Les maladies mentales et les troubles du comportement dans la déficience intellectuelle (les psychoses, l'autisme, la dépression et les troubles de l'humeur, l'automutilation, l'agressivité et la violence, la compulsion alimentaire 6. Le processus de vieillissement chez les personnes déficientes intellectuelles (les troubles associés) 7. La fin de vie, le processus de deuil et le concept de mort chez les personnes déficientes intellectuelles (notamment chez les personnes résidant en institution)
D9810.JPG
Prescription des activités physiques en prévention et en thérapeutique
DEPIESSE Frédéric , COSTE Olivier
Elsevier Masson
2016
Très pratique, ce livre est composé de trois grandes parties : la promotion de la santé par les activités physiques; les prescriptions indiquées selon la pathologie de la personne (cancer, maladie neurologique, cardiovasculaire, asthme, arthrose, obésité...); les particularités à prendre en compte en cas de grossesse et les spécificités liées à l'âge.
19632.jpg
(+ 1)
Activité physique adaptée et santé
TERRAT Evelyne
L'aide-soignante
2020
La pratique d’une activité physique adaptée est de plus en plus conseillée par les médecins aux patients atteints de maladies chroniques, de cancer ou de la maladie de Parkinson. Les initiatives menées par les équipes soignantes montrent des résultats probants sur la santé des patients.
17309.jpeg
(+ 1)
Alcool : abstinence et/ou réduction ?

Santé mentale
2014
L'abstinence a longtemps été le seul objectif de soin pour les personnes alcoolodépendantes. Plus en phase avec les modes de consommation et les profils des patients, le modèle de la réduction des dommages et des risques permet un changement de paradigme. Des médicaments de l'alcoolodépendance au Mindfulness (technique de la pleine conscience), en passant par l'entretien motivationnel, l'offre de soin doit cependant rester centrée sur le patient, ses besoins et son rythme.
Le maintien au travail de travailleurs devenus partiellement inaptes
DAVAGLE Michel - Coordination
Anthemis
2013
La problématique du maintien au travail des travailleurs de l'entreprise qui ont perdu une partie de leur capacité de travail interpelle les stratégies actuellement prônées en matière de gestion des ressources humaines. Actuellement, les dispositifs mis en place ne concourent pas à permettre une approche cohérente de la problématique ainsi posée et à mettre en place des politiques pertinentes tant au niveau fédéral et régional qu'au niveau de l'entreprise. Aussi faut-il bousculer les pratiques actuelles pour garantir, autant que faire se peut, un emploi adapté au travailleur qui ne peut plus, dans son entreprise, réaliser le même travail qu'auparavant suite à une incapacité de travail. C'est à cet objectif que les différents auteurs de cet ouvrage veulent contribuer, certes en privilégiant une approche juridique mais en articulant celle-ci avec le souci des médecins de garantir un meilleur état de santé des travailleurs.
D9807.JPG
Prenez en main votre santé. Tome 1 : Plus de 100 maladies courantes
DOGNA Michel
Guy Trédaniel Editeur
2017
Ouvrage de référence depuis plus de vingt ans, ce livre propose une synthèse des remèdes les plus simples, naturels et efficaces pour traiter dans le cadre familial plus de 113 maladies courantes et devenir acteur privilégié de notre santé.
10978.jpg
Déficits visuels. Dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Les Editions INSERM
2002
Avec plus d'un enfant de 5 ans sur dix concerné en France, les déficits visuels constituent une pathologie courante de la période infantojuvénile. En l'absence de prise en charge, ces troubles peuvent être largement préjudiciables au développement psychologique, cognitif, moteur et social de l'enfant. Pourtant, ils sont tous accessibles à un dépistage et la plupart d'entre eux à un traitement. Les données accumulées ces dernières années militent en faveur d'une intervention diagnostique et thérapeutique la plus précoce possible, dès les deux premières années de vie. Elles permettent également de discuter la pertinence d'un dépistage de masse des troubles visuels qui, s'ils sont les plus fréquents (hypermétropie, myopie, astigmatisme et strabisme), sont aussi les plus difficiles à mettre en évidence.
facebook